Souvenir René Jamon 2012, le compte rendu du coach

Publié le par LEPLAT

Ouah... je progresse après avoir terminer 99 ème la semaine dernière je termine 26ème.... euh, y avait juste 55 coureurs en 1 et 2, et 70 coureurs en 3ème catégories... c'est peut être pas beaucoup mieux... par contre je me suis dépouillé les cannes, je me suis amusé comme un petit fou et j'ai essayé d'être utile à l'équipe, ce qui n'était pas toujours évident.... mais j'ai pu servir un petit peu et j'en suis ravi.

Les plus costaud de l'équipe ne parviennent pas à gagner.... mais je crois que c'était pourtant faisable si notre champion imprévu du jour avait eu un élcair de lucidité pour l'arrivé. Dommage... C'est donc une 3ème place pour l'équipe qui se fait laminé par le CR4C pourtant pas au complet (pas de François, pas de Maxime). On n'a pas à rougir, on est déjà assez rouge comme ça, c'est une DN1 qui nous met la pilule. Nos jeunes espoirs ont encore peu d'expérience et même s'ils sont un peu déçu je ne les trouve pas ridicule. Pour certain je sais d'ou il viennent, je les ai vue débuter le vélo. On aurait certe pu leur donner plus de fil à retordre en mettant qq coureurs de plus devant.

 

Le résumer de la course :

IMGP7969.JPGC'est parti 130 coureurs se lancent, la 1ere attaque est faite pas un poilu.... non non je blague pas un ancien, encore plus vieux que moi avec du poil aux pattes... on l'a laissé dans le vent 1 km, puis la course à pu démarrer enfin. Les attaques s'enchaine pendant 20 km, le vent parfois de coté est finalement plus génant que prévu...On se glisse dans les attaques, et on déclenche des offensives. Notre role étant pour les non leader d'attirer l'attention, de faire user des cartouches aux autres qui viennent nous chercher.

Fin du 1er tour, ca flingue, et dans la bosse Boris et Nicolas y vont en puncheur, il se retrouve devant et à partir de là ca visse à mort car tous le monde voit qu'il y a du lourd devant. Ils sont 6 ou 7 pétrolettes et derrière ca roule plein pot, je suis incapable de sortir, je remonte, je vois que Armand et Alex sont sortie avec un autre coureurs, ils sont presques revenu devant... mais ils coincent et se font reprendre.... les 7 fuyards sont à 14"....  On approche de la cotelette de Moissat.... je remonte, je vois Franck, je lui propose de lui faire le pied de la bosse à fond pour qu'il termine de rentrer devant... il est d'accord, il essaye de trouver un autre élément pour pour tenter le coup avec lui...

Roulement de tambour.... je lance mon effort suicidaire pendant 40 secondes à bloc (580 watt) et quand j'estime avoir fait un rapproché suffisant je peux enfin m'écarter... de toute façon les jambes viennent de s'éteindre. Franck rentre...ouf, il sera immité par Florient et quelques autres coureurs. Finalement c'est ainsi que se dessine l'échappée avec 16 coureurs dont 4 de l'équipe, mais autant de Roanne et d'Orléan. Bref un rapport de force pas à notre avantage, mais c'est mieux que rien.

Derrière, c'est rideau pendant 15 km, je vais voir le DS à la voiture, je lui demande les consignes... et le détail du groupe de tête... rapidement les échappées ont 1'40"d'avance, la course est plié et je voit mon Armand dont les cannes s'emballent devant et qui tire le peloton... finalement, on se décidera sans concertation à lancer une bordure... et ya la... c'est parti, Bastien se met au taquet après le sommet et on prend vent de coté, on est parti pour des relais très appuyé, et quelques coureurs piégé viennent nous aider, et finalement à l'usure on fera péter le gros du peloton. Pratiquement tous le reste de l'équipe se retrouve dans cette 2ème borduire d'une vingtaine de coureur.

On va hésiter à rouler à fond au début, faut il prendre le risque de ramener des coureurs costaud qui ont raté la bonne.... Finalement, le DS nous informe qu'on peut rouler à fond et que cela permet de mettre la pression sur l'échappée et permet à nos coureurs présent devant de ne pas trop en faire. Un rapport de force s'engage à distance.

Les échappées informé que nous sommes revenu à 1', se relancent alors et nous ne pourront pas faire mieux que de nous présenter dans le circuit finale km 111 qu'avec 1'20" de retard. Nous avions essayé de protéger nos 2 plus costaud de se groupe de contre pour qu'il puisse tenter de ressortir dans le circuit final et tenter un rapprocher avec la tête de course. Hélas, il ne purent pas revenir devant, et Armand à même raté un virage... aie.. espérons qu'il n'a pas trop de mal.

Moi, je termine comme je peux, les jambes passées à la moulinette..

 

Je me suis bien amusé.... mais je mesure aussi à quel point je suis juste pour épauler les espoirs de l'équipe dans les moments les plus décisifs... je n'ai pas assez de punch, je suis souvent incapable de sortir 700 watt sur 20 ou 30" au coeur de la tempête.  C'est pourtant cela qu'il me faudrait.... mais je crois que cela ne va pas aller en s'arrangeant. J'ai aussi du mal à produire en course des efforts de 3 ou 4' à à 400 watt, choses que je réalise bien à l'entrainement, mais en course, ce genre d'effort passe mal.. et oui rien que le roue il faut déjà rouler à 300 watt, alors il est plus dure de passer de 300 à 400 brutalement que de passer de 200 à 400 à l'entrainement... A l'entrainement on se lance dans l'effort avec le moteur moins chaud bouillant.

 

Les watt... les puissances que je développe sur cette course moins relevé que le GP de St Etienne sont supérieure. 297 watt normalisé contre contre 285 en élite sur une course de 3h30... Le niveau de la course ne conditionne pas la puissance que vous allez mettre en jeu... c'est votre physique et votre implication dans la course qui font qu'on se donne à 100 %.

Pour infos, Boris qui termine 3ème et qui pèse 55 kilo à réussi  sortir 285 watt pendant les 30 dernières minute de course, ce qui représente une puissance de 350 watt pour un gars de 69 kilo... Je suis bien sur incappable de faire un tel exploit à la Boris. En début de course il nous sort aussi 437 watt pendant 2'... ce qui correspond à 548 watt sur 2' pour un gars comme moi de 69 kilo. Mon record depuis qq année est de 50 watt sur 2 minutes....


Le message fun, une petite vidéo aujourd'hui qui me plait car elle démontre qu'historiquement la France à toujours résolu sont problème en dette... en ne payant pas, en envoyant promener les usuriers et les rentiers... et que le dénouement de la fausse dette publique contractés sous Maastricht n'aura pas d'autre issue qu'une annulation pure et simple... et le plus tot sera le mieux, car pour le moment la dette sert à justifier les coupe dans les retraites, les indemnités de solidatité, la santé, l'éducation, la privatisation de tout ce qui rapporte....

 

 

La 2ème vidéo est dispo ici avec le texte de l'article... je l'aime bien aussi... il est question de reprendre ce que se sont approprié les oligarques (sociétés de transport, générale des eau, EDF, télécommunication... etc..). bref d'inverser la tendance à la privatisation... car entre nous, c'est nous prendre pour des pigeons que de nous faire croire que de brave oligarches acceptent de prendre à leur charge des sociétés d'autoroutes aux bilan désastreux.. bin voyons... pensez donc ces gens là ne mettent pas un centimes sur ce qui ne rapporte rien.... mais nous la France on vend ce qui rapporte et après on s'étonne qu'il manquerait de l'argent... faudrait pas nous prendre pour des pigeons non !!

 

Classement de la course

1    102  MAINARD  Jérôme    C.R. 4 Chemins roane 1ere  les 139,5 km en 3H17' (moyenne 42,49km/h)             
2    96    SOARES    Anthony    C.R. 4 Chemins roane  1ere              
3    59    ORLHAC    Boris    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX  1ere              
4    97    WIGHT    Stuart    C.R. 4 Chemins roanne  2 eme              
5    75    BIDARD    François    A.C.V. Aurillacois    1 ere              
6    53    CHADEFAUX    Nicolas    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    1 ere              
7    80    COMBAUD    Romain    E.C. Armée de Terre CSADL    1 ere              
8    91    CALLAOU    Yvan    C.R. 4 Chemins roanne    2 eme              
9    57    LAFFAIRE    Franck    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    2 eme              
10    87    REBECCHI    Sébastien    Charvieu Chevagneux I.C.    1 ere              
11    60    PEREIRA    Florent    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    2 eme              
12    83    GIOUX    Romain    U.C. Orléans    1 ere              
13    66    VERNET    Frédéric    U.S.P. Issoiriènne    2 eme              
14    84    GROSEILLIER    Julien    U.C. Orléans    1 ere              
15    69    GAY    Stéphane    A.C. Cussetoise    1 ere              
16    95    RAIM    Mihkel    C.R. 4 Chemins roane    2 eme              
17    90    BRUNET    Aymeric    C.R. 4 Chemins roane    1 ere              
18    100    OLIVIER    Benjamin    V.C. Caladois    1 ere              
19    56    JOIN    Alexandre    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    1 ere              
20    62    TALOBRE    Jordan    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    2 eme              
21    99    ALMEIDA    Pierre    V.C. Caladois    1 ere              
22    61    PERRIER    Loïc    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    1 ere              
23    86    CHAROY    Nicolas    Charvieu Chevagneux I.C.    2 eme              
24    82    AUGUSTE    Jean Michel    U.C. Orléans    1 ere              
25    85    TOURRET    Guillaume    U.C. Orléans    1 ere              
26    58    LEPLAT    Quentin    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    1 ere              
27    54    GAY    Aurélien    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    1ere              
28    72    CORNET    Cédric    V.C. Pays de St Flour    2 eme              
29    52    CHABERT    Sébastien    V.C.C.A. Pro Immo N ROUX    2 eme              
30    79    MOLINOT    Clément    V.C. Dolois    1 ere              
31    78    GADET    Fabien    E.C. Marigny    2 eme              
32    65    LECLERCQ    Bertrand    U.S.P. Issoiriènne    2 eme              
33    88    MONARD    Joris    G.O. Costellois 42    2 eme              
34    98    DUCROS    Loîc    V.C. Roannais    2 eme  

IMGP7965.JPG

 

 


Publié dans RESUME DE COURSE

Commenter cet article